Jean-Marie Jacono

Dr. et Maître de conférences en musicologie

HDR en cours

Domaine de recherches :

* Sociologie de la musique et sémiotique

* Opéra et musique russe des XIXe et XXe siècles  et particulièrement Modeste Moussorgski (1839-1881)

* Musiques populaires modernes (rap, chanson)

Publications  principales 

(sans les publications dans le cadre de la valorisation de la recherche)

Ouvrages 

2015. Henri Tomasi, du lyrisme méditerranéen à la conscience révoltée, Aix-en-Provence, Presses universitaires de Provence (dir., avec Lionel Pons), 564 p.

1992. Les révisions de Boris Godounov de Moussorgski : transformations musicales et transformations sociales, thèse de doctorat, Aix-en-Provence, université de Provence, 1992, 490 p. 

Articles

1) Musiques populaires modernes

Articles dans des revues internationales à comité de lecture 

2017.  « Madonna face à son public italien : analyse des concerts Ciao Italia de la tournée   Who’s That Girl (1987) ».   ATeM – (Archivs für  Textmusikforschung), 2, Innsbruck, https://webapp.uibk.ac.at/ojs2/index.php/ATeM (11 pages, 29 810 signes) 

2012. « Musique et dimensions postcoloniales : le cas du rap », Musique et globalisation : une approche critique. Makis Solomos, Joëlle Caulier, Jean-Marc Chouvel, Jean-Paul Olive,  éds., Collection Filigrane n° 1,  Sampzon, Delatour France,    p. 79-88

2005. « Ce que révèle l’analyse musicale du rap : l’exemple de Je danse le mia  d’IAM », Copyright Volume !, volume 3/2 (2004-2), p. 43-53

2004. « Où va le rap français ? », Bulletin des Archivs für Textmusikforschung, Textmusik in der Romania, 14,  Innsbruck, Universität Innsbruck, p. 28-31

1998.  « Pour une analyse des chansons de rap », Musurgia, vol. V/2, Paris, p. 65-75

Articles dans des actes de colloque internationaux à comité de lecture

2018. « Musiques populaires modernes et héritage des troubadours »,  Modernités des troubadours, Élodie Burle–Errecade, Michèle Gally, Francesca Manzari, éds.,  Aix-en-Provence, Presses universitaires de Provence, p. 149-162

2016. « Le rap peut-il aborder la question de l’intimité ? Les productions du groupe IAM », Chanson : Du collectif à l’intime, Joël July, éd. , Aix-en-Provence, Presses universitaires de Provence, p. 61-77

2015.  « La mise en scène de la chanson : l’exemple de Barbara », Das französische Chanson im Licht medialer (R)evolutionen/La chanson française à la lumière des (r)évolutions médiatiques, Fernand Hörner, Ursula Mathis-Moser, éds., Würzburg, Königshausen und Neumann, p. 69-78

2013. « Poésie et musique dans le rap algérien francophone », Anthropologie et musique – Le Rôle de la poésie dans la préservation du patrimoine musical, Alger, Centre  national de recherches préhistoriques, anthropologiques et historiques,  p. 139-150

1995 a. « Pour un panorama du rap et du ragamuffin français », La Chanson française contemporaine, politique, société, médias, Actes du symposium du 12 au 16 juillet 1993 à l’université d’Innsbruck, Ursula Mathis, éd., Innsbruck, Verlag des Instituts für Sprachwissenschaft der Universität Innsbruck, 1995, p. 105-122

1995 b. «Introduction aux musiques de rap : atelier d’écoute et d’analyse », La Chanson française contemporaine, politique, société, médias, Actes du symposium du 12 au 16  juillet 1993 à l’université d’Innsbruck, Ursula Mathis, éd., Innsbruck, Verlag des  Instituts für Sprachwissenschaft der Universität Innsbruck, 1995, p. 223-234

Chapitres d’ouvrages

2012. « L’univers musical de Barbara », Barbara – L’intégrale, Joël July, éd., Paris, L’Archipel, p. 27-31

2011. « Musique et politique : le cas du rap », Arts, transversalités et questions politiques, Sylvie Coëllier, Louis Dieuzayde, éds., Aix-en-Provence, Presses de l’université de Provence, p. 201-216.

2010. « Une chanson, plusieurs sens : Mon légionnaire par Marie Dubas (1936), Edith Piaf (1937) et Serge Gainsbourg (1987) », Cultures à la dérive – cultures entre les rives – Grenzgänge zwischen Kulturen, Medien und Gattungen, Doris Eibl, Gerhild Fuchs, Birgit Mertz-Baumgartner, éds., Würzburg, Königshausen und Neumann, p. 293-306

2008 c. « L’homme de la chanson et le rap », Les Boîtes noires de Louis-Jean Calvet, A. Moussirou-Mouyama, éd., Paris, Ecriture, p. 450-456

2002. « Musical dimensions and ways of expressing identity in French Rap : the groups from Marseilles », Black, Blanc, Beur – Rap Music and Hip-Hop Culture in the Francophone World, A. P. Durand, ed., Lanham (Maryland) & Oxford, Scarecrow Press, p. 22-32

1999 a. « Les dimensions musicales des chansons d’IAM, éléments d’un rap méditerranéen », Paroles et Musiques à Marseille, Médéric Gasquet-Cyrus, Guillaume Kosmicki, Cécile van den Avenne, éds., Paris, L’Harmattan, p. 109-119

1999 b. « Le rap : une introduction », Paroles et Musiques à Marseille, Médéric Gasquet-Cyrus, Guillaume Kosmicki, Cécile Van den Avenne, éds.,  Paris, L’Harmattan, p. 25-29

1996 a. « Le rap français : inventions musicales et enjeux sociaux d’une création populaire », La Musique depuis 1945 – matériau, esthétique, perception, Hugues Dufourt, Joël-Marie Fauquet, éds., Liège, Mardaga, p. 45-60

2) Sociologie et sémiotique de la musique

* Articles dans des revues internationales à comité de lecture 

2014. « Dépasser son temps : musique, conscience réelle, conscience possible et utopie »,  Filigrane, 17 http://revues.mshparisnord.org/filigrane/

2003. « Transcendance et valeur de l’œuvre musicale », Degrés, 116, Bruxelles,  p. b1-b8

* Articles dans des actes de colloque internationaux à comité de lecture

2017. « Sémiotique, interprétation et mise en scène de l’opéra »,  Making Sense of Music, Costantino  Maeder, Mark Reybrouck, éds., Louvain-la-Neuve, UCL Presses universitaires de Louvain, p. 233-242

2012. « Pour une sociologie des œuvres musicales », Vingt-cinq ans de sociologie de la musique en France, Emmanuel Brandl, Cécile Prévost-Thomas, Hyacinthe Ravet, éds., volume II,  Paris, L’Harmattan, p. 143-154 

2005.  « Sémiotique existentielle, valeur et vérité de l’œuvre musicale », Actes du VIIe congrès de l’IASS/A.I.S. (Lyon 2004), CD rom, Lyon, université de Lyon II

* Chapitres d’ouvrages

2012. « Book review : Márta Grabócz, Musique, narrativité, signification, Paris, L’Harmattan, 2009 », Musicæ Scientiæ, Vol. 16 n° 3,  Oxford, European  Society for the cognitive sciences of music,  p. 401-402. 

2010. «  Fondements de la sémiotique existentielle d’Eero Tarasti (Paris, L’Harmattan, 2009) », Nouvelle Revue d’esthétique, 5, Paris, Presses Universitaires de France, p. 187-193 

2008 a. « La découverte ambiguë de la musique arabe par Salvador-Daniel (1831-1871) », Mélanges offerts au Prof. P. Louis Hage, P. Ayoub Chahwan, éd., Kaslik (Liban), Presses de l’université Saint-Esprit de Kaslik, p. 75-96

2008 b. « Une étrange absence : Jean-Jacques Nattiez face à la sémiotique d’Eero Tarasti »,  A Sounding of Signs – Modalities and Moments in Music Culture and Philosophy,  Robert S. Hatten & al. , eds., Imatra, International Semiotics Institute, p. 281-286

2005 a. « La musique méditerranéenne : un mythe ? », Valéry et la Méditerranée, Patricia   Signorile, éd., Aix-en-Provence, Edisud, p. 137-144

2005 b. « De l’utopie au réel : le devenir de l’œuvre d’art », L’Art dans son temps, Jean- Louis Flecniakoska, éd., Paris, L’Harmattan, p.  271-280

2003. « Musical work, meaning and society. On the hazards of the Sociology of mediation », Musical Semiotics Revisited, Eero Tarasti, ed., Helsinki & Imatra, University of Helsinki & International Semiotics Institute, p. 102-109

2001. « Marseille en liberté surveillée ? Les ambiguïtés de la vie musicale », La Vie musicale sous Vichy, Myriam Chimènes, éd., Bruxelles, Complexe, p. 385-398

3) Opéra et musique russe

Articles dans des revues internationales à comité de lecture 

2013.  « Caractère national, dimensions musicales et questions sociales dans l’opéra russe    au XIXe siècle », Revue des études slaves, tome 84, 3 /4,  Paris, Institut d’études slaves, p. 361-376

2013 b. « Pascale Melani, L’Opéra privé de Moscou et l’avènement du spectacle d’opéra moderne en Russie», Revue de musicologie, tome 98 n°2,  2012, Paris, p. 505-507

Articles dans des actes de colloque internationaux à comité de lecture

2018 a. « Les formes brèves de Moussorgski et leur sens », Musique et formes brèves, Vincent Cotro, dir.,  Bruxelles,  Peter Lang, p. 121-135

2004. « L’organisation et l’utilisation du récitatif mélodique de Boris Godounov dans sa traduction en français », La Traduction des livrets – aspects théoriques, historiques, pragmatiques, Gottfried R. Marschall, éd., Paris, Presses de l’université Paris Sorbonne,  p. 505-515

Chapitres d’ouvrages

1994. « Pourquoi tant de révisions de Boris Godounov de Moussorgski ? », Musique et médiation – Le métier, l’instrument, l’oreille, Hugues Dufourt, Joël-MarieFauquet, éds., Paris, Klincksieck, 1994, p. 251-27

Article dans une revue nationale

2018. « La réception de Boris Godounov et l ‘apparition de nouvelles versions », Moussorgski Boris Godounov, L’Avant-scène opéra, 191, Paris, p. 134-141.

(première édition, 1999, p. 120-127)