logo AMU

Vous êtes ici

Christine Esclapez

Filière: 
Musique et musicologie
Grade: 
Professeur
HDR: 
Habilité à Diriger des Recherches
Habilitation: 
Pour une sémiotique de la parole des oeuvres musicales. "Sans le dire et sans bien le savoir" / 2008 / Université Charles de Gaulle Lille 3
Statut du bureau: 
Membres de droit
Responsable de l'Axe de Recherche: 
ICAR - Interactions : Création, Action et Recherche
Axe de recherche: 
ICAR - Interactions : Création, Action et Recherche
Thèse: 
Sémiotique Musicale et Figuration. La Complexité Temporelle des Quatuors à Cordes de Beethoven, 3 vols., 1993, sous la direction du Professeur Bernard Vecchione, Université de Provence, Aix-Marseille 1, Aix-en-Provence.
Responsable des doctorants suivants: 
Bureau: 
Sur rendez-vous / 0413553584
Points forts de vos activités de recherche et résultats marquants : 

RESPONSABILITES

* Membre nommée du Conseil National des Universités, 18e section

* Membre du Comité de la Recherche – UFR ALLSH — Aix-Marseille Université.

* Membre du Conseil de l’École Doctorale Lettres, Arts, Langues, ED 354.

* Coresponsable de l’axe ICAR [Interactions: Création, Action et Recherche], LESA (EA 3274).

* Responsable du CLEMM [Créations et Langage en Musiques et Musicologie] – Groupe de recherche – créé en 2010.

* Chercheure associée au GRECEM, Groupe de Recherche-Création en Musique, OICRM [Observatoire Interdisciplinaire de Création et de Recherche en Musique], Laval-Montréal, Canada.

 

GESTION ET VALORISATION DE LA RECHERCHE

* Comité scientifique de la revue du groupe GIRAFE/CRIHA, Universités Nantes/La Rochelle, http://girafe.hypotheses.org/, [Publication annuelle].

* Comité scientifique de la revue Itamar, Espagne.

* Comité scientifique de la revue Les chantiers de la création, revue électronique de l’Ecole Doctorale ED 354, Aix-Marseille Université.

* Correctrice et évaluatrice pour les Cahiers de la Société québécoise de recherche en musique (Canada), 2009. 

 

MISSIONS D’EXPERTISE (nationales et internationales)

* Experte pour le F.R.S.-FNRS (Fonds de la Recherche Scientifique), agence de financement de la recherche pour la Belgique francophone.

* Experte pour le Fonds de recherche du Québec - Société et culture (FRQSC) dans le cadre du programme « Bourses postdoctorales », comité 15.

* Experte pour l’IMERA (Institut Méditerranéen de Recherches Avancées), Aix-Marseille Université.

* Experte pour l’OICRM – Montréal et Laval, Evaluation de projets de recherche (Maîtrise et Doctorat), juillet-août 2015. 

* Experte pour le CAC Région Provence-Alpes Côte d’Azur, commission Musiques savantes et création, mandat 2014-2016.

* Consultante, projet ANR Festival Art lyrique, juillet 2014. 

* Evaluatrice pour Les Cahiers de la Société québécoise de recherche en musique, Canada, Novembre 2015

 

RÉSEAUX DE RECHERCHE

Finlande, depuis 1991. Membre de l’International Musical Signification Project, Réseau de recherche international, Université d’Helsinki, Participation aux colloques internationaux et aux projets de séminaires doctoraux et post-doctoraux de l’ICMS. Publication régulière dans les actes des colloques de l’ICMS.

Espagne, depuis 2010. Collaboration avec les éditions Rivera de Valencia. Comité scientifique de la Revue Itamar.

La Rochelle, depuis 2011. Collaboration avec le Groupe Interdisciplinaire de Recherche : les Amériques et les Figures de l’Entre (GIRAFE) du CRHIA (Centre de Recherches en Histoire Internationale et Atlantique / EA 1163 / Université de Nantes et La Rochelle).

Canada, depuis 2011. Collaboration avec le GRECEM (Groupe de recherce-création en musique dirigée par Sophie Stevance) et le LARC/OICRM (Laboratoire audionumérique de recherche et de création dirigé par Serge Lacasse). OICRM-Laval, ULVAL, Laval/Québec.

Paris-Strasbourg, depuis décembre 2012. Participation au séminaire international de « Narratologie et les Arts » et au projet international de Narratologie appliquée aux Arts, sous la direction du Professeure Márta Grabócz (Université Marc Bloch de Strasbourg, IUF, Promotion 2009).

 

PROJET SCIENTIFIQUE

Trois axes de recherche principaux qui rejoignent (1) le domaine interdisciplinaire des Sciences du Langage Musical, (2) celui de l’historiographie contemporaine grâce à un travail de réédition de textes « oubliés » de l’esthétique de la musique du XXe siècle et (3) celui de la Recherche-Création. 

(1) La recherche sur les Sciences du Langage Musical est un champ de recherche européen et interdisciplinaire qui constitue le fondement de mes recherches, depuis ma thèse de Doctorat jusqu’à mes travaux les plus récents. Nombre de mes publications ou de mes activités de recherche s’inscrivent dans ce domaine en explorant les relations entre les productions musicales (et artistiques) et leurs dispositifs d’écriture (sémiotique), leurs modalités de lecture (herméneutique), leurs actions et impacts sur leurs destinataires (rhétorique et stylistique). C’est dans ce cadre de recherche que j’ai créé, en 2010, un groupe de recherche disciplinaire, le CLEMM (Création et Langage en Musiques et Musicologie), groupe de recherche dédié à la jeune recherche en musique et musicologie mais aussi au développement de réseaux de collaborations interdisciplinaires en Sciences du Langage (au sein d’Aix-Marseille Université mais aussi au niveau européen). Plusieurs publications collectives et manifestations scientifiques (séminaire de recherche interdisciplinaire, journées d’études, participation à un congrès international) ont été conduites sous ma direction (2010-2013).

En témoigne, également, le projet de publication en français de l’ouvrage d’Eero Tarasti, Semiotics of Classical Music: How Mozart, Brahms and Wagner Talk to Us, publié chez Mouton De Gruyter (2012). La traduction (en cours) sera terminée en janvier 2016. Cette traduction française permettra la publication (fin 2015) de cet important ouvrage dans le domaine des Sciences du Langage Musical aux Presses Universitaires de Provence. 

 

(2) La question de l’écriture de l’histoire (telle qu’elle a pu être abordée, par exemple, par Roland Barthes ou Michel Foucault) s’inscrit dans l’intérêt que je porte, depuis mes premiers travaux, à la question de l’oubli.

—En 2007, publication (aux éditions L’Harmattan), d'une monographie tissant des liens entre trois personnalités marquantes de l’Histoire de la musique du XXe siècle : André Boucourechliev, André Souris et Boris de Schlœzer : La musique comme parole des corps. Ces trois personnalités atypiques ont abordé le territoire musicologique de façon interdisciplinaire en creusant les relations possibles entre théorie et pratique de la musique (et de l’art). Il était tout à fait intéressant, en 2007, de rénover le regard musicologique porté sur leurs travaux et de rappeler les liens biographiques, historiques mais aussi esthétiques qui existaient entre ces trois personnalités marquantes de l’histoire de la musicologie de la seconde moitié du XXe siècle.

—En 2012, réédition d’un ouvrage écrit par Boris de Schlœzer sur Stravinsky (Éditions Aveline, 1929) aux Presses Universitaires de Rennes et jamais réédité depuis 83 ans. Cette réédition a obtenu le Prix de la réédition dans le cadre du Prix des muses (Palmarès 2012).

—Actuellement, en collaboration avec Monsieur le Professeur Christian Hauer (Université de Lille 3), projet de réédition de textes de Daniel Charles, textes publiés entre 1982 et 1986 dans la revue Corps Ecrits, dirigé par Béatrice Didier.

 

(3) Le troisième axe de recherche rejoint le domaine de la Recherche-Création, domaine en pleine expansion sur le territoire européen. Cet axe de recherche vise l’étude des processus de production et de compréhension des créations artistiques et s’intéresse aux processus de création, aux œuvres et aux dispositifs qui les visent et les lisent ainsi qu’aux manières d’être « créatif » dans la société contemporaine. Cet axe s’établit sur la base de projets fédératifs, interdisciplinaires et collaboratifs entre chercheurs, enseignants, artistes et praticiens mais aussi entre le monde universitaire, le monde culturel et celui de la société civile. Il travaillera le lien institutionnel de l’enseignant-chercheur-praticien à l’université et réfléchira à la validité scientifique de ses productions artistiques.

Il s'agit de travailler plus particulièrement les interactions entre la recherche et la création dans les Arts. De conduire des projets de recherche-création réunissant chercheurs, créateurs et chercheurs-créateurs. Loin de se limiter à une analyse des processus artistiques (champ plus habituel de la recherche-création), il s'agit d'interroger le rapport entre la connaissance scientifique et la sensibilité esthétique selon l’hypothèse de l’émergence d’un espace partagé du savoir entre chercheurs, créateurs et chercheurs-créateurs.

Pour mémoire, actions entreprises depuis 2011, France-Canada.

—Canada, octobre 2011, conférence invitée Christine Esclapez. Journée d’étude « De l’improvisation à la composition », atelier de recherche-création avec la participation de Joëlle Léandre et des Productions SuperMusique, Faculté de musique, Université de Montréal

—France, mars 2012, conférence invitée Sophie Stévance et Serge Lacasse, « La recherche-création : problématique et enjeux théoriques », Aix-en-Provence, Aix-Marseille Université.

—Chine, Nanjing, octobre 2012, conférence croisée : « Les retournements du sens et de la signification dans la scène musicale actuelle », contributions de Christine Esclapez, Sophie Stévance et Serge Lacasse, Nanjing, Chine,

—France-Canada, 2013, signature d’une cotutelle de thèse, Nastasia Ganon.

—Canada, mars 2014. Invitation au Colloquium Christine Esclapez, Université Laval à Québec.

—France, septembre 2014, organisation d’un séminaire-atelier à Aix-en-Provence. Invitation des professeurs Sophie Stévance et Serge Lacasse. Workshop sélectionné et financé par les Relations Internationales d’Aix-Marseille Université. Subvention obtenue : 1500€.

—Participation au colloque sur la Recherche-Création, Ottawa, juin 2015. 

—Orgnaisation d'un workshop sur la recherche-création. Accueil des professeurs Sophie Stévance et Serge Lacasse, Université Laval à Québec, mars 2016. Financement canadien. 

—Conférence invitée aux 1ers Etats-Généraux de la recherche-création en musique, Université Laval à Québec, Canada, mai 2016. 

—En prévision : signature d’une convention de recherche entre OICRM/GRECEM/LARC-Laval et LESA/CLEMM-Aix-en-Provence.

 

ENCADREMENT DE TRAVAUX DE RECHERCHE

Thèses soutenues :

Mathias ROUSSELOT, Le sens de la musique. Discours argumentatif sur les questions de sens et de signification en musique, soutenance le 14/11/2013 (1ère inscription 2009-2010). Obtenue avec la mention Très Honorable à l’unanimité et avec les félicitations du jury.

Jury : Eero Tarasti (Finlande), Carmen Pardo Salgado (Université de Barcelone, Espagne), Jean-Michel Salanskis (Paris X Nanterre), Christian Hauer (Lille 3), Bernard Vecchione (AMU).

Alexandra BARAKAT, L’improvisation au piano solo. Le Köln Concert de Keith Jarrett, soutenance le 12/01/2014 (1ère inscription 2009). Obtenue avec la mention Trés Honorable. 

Jury : Geneviève Mathon (Paris Est Marne-la-Vallée),  Laurent Cugny (Paris-Sorbonne IV), Christian Tarting (Aix-Marseille Université), François Billard (critique musical).

Sylvain BRÉTÉCHÉ, L’incarnation musicale. Musique et surdité : approches somesthésiques du sonore, soustenance le 24 novembre 2015 (1ère inscription 2010). Codirection avec Jean Vion-Dury (MCF HDR, praticien hospitalier, AMU). Obtenue avec la mention Très Honorable à l'unanimité avec les félicitations du jury. 

Jury : Vincent Tiffon (Lille 3), Pierre-Albert Castanet (Rouen), Andrea Benvenutto (EHESS-Paris), Pascale Cole (AMU). 

 

Encadrement de thèses en cours :

Sabrina REBOUH, L’utopie exotique. Pour une sémiologie de l’imaginaire mythique dans l’œuvre de Jean-claude Éloy. 1ère inscription 2011. Étudiante salariée.

Simon SIEGER, Entre Improvisation et Écriture : Reconsidérer la musique improvisée, 1ère inscription 2012.

Jean-Pierre MOREAU, Musique et images : intermédialités contemporaines. Codirection avec Vincent Tiffon (PR, Lille 3), 1ère inscription 2013.

Nastasia GANON, Frank Zappa. Entre composition et improvisation : l’écriture en question, étude philologique, génétique et musicologique. Cotutelle avec Madame le Professeur Sophie Stévance, Aix-Marseille Université-Université de Laval à Québec, 1ère inscription 2013.

André BOURGEOIS, Musiques improvisées et performativité, 1er Doctorat Erasmus Mundus Interzones, Programme to the Humanities (Didier Girard, dir.). Codirection avec Joëlle Réthoré (Université de Perpignan), Felippe Trotta (Universidade Federal Fluminense), 1ère inscription 2013.

Muriel PIQUE, Danse et dispositifs participatifs, Doctorat Théorie et Pratique de la création, co-direction Anny Abrahams, 1ère inscription 2015. 

Mélodie GERSTENECKER, Stratégies cognitives en improvisation musicale, co-direction avec Thierry Ripoll (PR, Psychologie cognitive), 1ère inscription 2015. 

 

Encadrement de Travaux de recherche :

Depuis 1994, encadrement de plus d’une centaine de mémoires de Maîtrise, M1 et M2.

 

Participation à des jurys de thèses :

Julien FERRANDO, Musique et société à la cour des papes d’Avignon, la Musique au service de la théocratie de Clément VI : Le cas du Petre Clemens / Lugentium siccentur / Non est inventus de Philippe de Vitry, Thèse de Doctorat en Musicologie, sous la direction de Monsieur le Professeur Bernard Vecchione, Aix-en-Provence, Université de Provence, UFR Lettres Arts, Communication et Sciences du Langage, Département de Musique et Sciences de la Musique, Aix-Marseille I, 2007.


Guillaume TREMOLIÈRES, L’Intériorité dans Tristan et Isolde de Richard Wagner, Thèse de Doctorat de Musicologie, sous la direction de Monsieur le Professeur Christian Hauer, Lille, Université de Lille III-Charles de Gaulle, 2009 [pré-rapporteur].


Frédérick DUHAUTPAS, La notion d’expression en musique. Au regard du modèle du langage et au- delà. Une réflexion autour des musiques tonales et contemporaines : entre sens et immanence, Thèse de Doctorat Musique et Musicologie, sous la direction de Monsieur le Professeur Makis Solomos, Montpellier, Université de Montpellier III-Paul Valéry, Arts, Lettres, Langues. Sciences Humaines et sociales, Département de Musicologie, 2010, [pré-rapporteur].


Gabriel MANZANEQUE, Organologie et performance. Induction d’un espace haptique et dichotomie solomisation/vectorisation, Thèse de Doctorat en Musicologie, sous la direction de Monsieur le Professeur Bernard Vecchione, Aix-en-Provence, Université d’Aix-Marseille, UFR Lettres, Arts, Communication et Sciences du Langage, Département de Musique et Sciences de la musique, 2012.

Tristan IKOR, Significations de l’improvisation. Le rapport à soi dans le jeu musical, Thèse de Doctorat en Sociologie politique, sous la direction de Monsieur le Professeur Bernard Lamizet, IEP Lyon, soutenance prévue en décembre 2014 [pré-rapporteur]. 

 

Animation scientifique (formation à la recherche prédoctorale et doctorale)

* Depuis 2005 : Conception et Organisation des Journées d’Étude de Master 1 & 2.


Dans le cadre de l’enseignement dispensé en Master 1 et 2, organisation d’une journée d’étude annuelle où les étudiants de Master 1 et 2 présentent, devant les enseignants-chercheurs du secteur Musique, leurs recherches. L’objectif de cette journée annuelle est de permettre aux étudiants d’approcher l’un des aspects les plus essentiels de leur futur métier de chercheur : la communication publique de leurs recherches.

* 2009-2012 : Organisation de Séminaires interdisciplinaires de recherche.


Conférenciers invités depuis 2009 : Nicolas Donin (Musicologie, IRCAM) et Grazia Giacco (Musicologie, Université Marc Bloch, Strasbourg), Esteban Buch (Sociologie de la musique, HESS Paris), Bernard Sève (Philosophie, Lille 3), Jean-Claude Risset (Compositeur, CNRS Marseille), Vincent Tiffon (Musicologie, Lille 3), Jean Vion-Dury (Neurosciences et philosophie, Aix-Marseille Université), Sophie Stévance et Serge Lacasse (Musicologie et Recherche-Création, Université Laval à Québec), Ivanka Stoïanova (Musicologie, Paris 8-Sorbonne), Marion Tellier (Sciences du Langage, Aix-Marseille Université).

* 2010-2013, responsabilité du CLEMM [Créations et Langage en Musiques et Musicologie] / Groupe de recherche intégré au LESA.

Le CLEMM est constitué de jeunes chercheurs et doctorants en musique et musicologie et travaille en collaboration avec des chercheurs confirmés. Les membres du groupe s’intéressent principalement à la relation entre musique et langage observée et étudiée du point de vue des Sciences du langage (sémiotique, sémantique, stylistique, herméneutique, poétique). Les terrains d’études et d’expériences du CLEMM sont larges et divers à l’image de la réalité musicale et artistique actuelle et contemporaine, avec une prédilection pour les musiques de traverse : musiques actuelles et contemporaines, jazz, musiques improvisées, musiques électroacoustiques, musiques mixtes, musiques du son tout autant que du geste. Le CLEMM cherche à concilier, dans un mouvement permanent et fécond, la théorie et la pratique de la musique (création, écoute, perception, médiation, discours).

CLEMM – Bilan de recherche

Programme de recherche (2011-2014) : Ontologies de la création en musique.

Ce programme a donné lieu à :

  • 3 publications collectives aux éditions L’Harmattan (coll. Sémiotique et Philosophie de la musique, JF Kremer, dir., vol.1 : Des Actes en musique (2012) ; vol. 2 : Des instants en musique (2013) ; vol. 3 : Des lieux en musique, (2014 ).
  • 3 journées d’études (2012, 2013, décembre 2014).
  • 1 table ronde CLEMM, L’expérience en musique et musicologie, Congrès international, ICMS XII, Louvain (2013),
  • 2 séminaires de recherche (2012, 2013, une séance par mois). Conférences des membres du CLEMM et 5 conférences invitées (B. Vecchione, I . Stoïanova, J. Vion-Dury, V. Tiffon, M. Tellier).
  • Organisation d’une journée d’étude internationale : Les lieux du sens en musique et musicologie, 13 novembre 2013, Université d’Aix-Marseille, UFR ALLSH. Interventions de Christian Hauer (Lille 3), Carmen Pardo Salgado (Girona, Canada), Eero Tarasti (Helsinki, Finlande), Gabriel Manzèque (Aix-Marseille Université, Chercheur post-doctorant).

 

PUBLICATIONS ET ACTIVITÉS SCIENTIFIQUES (sélection)

1. Articles dans des revues nationales et internationales avec comité de lecture

*« La musique comme parole des corps. Boris de Schlœzer, André Souris, André Boucourechliev », DEMETER. Revue électronique du Centre d’études des arts contemporains, Université de Lille-3 disponible via http://www.univ-lille3.fr/revues/demeter, 2005, p. 1-11.

*« Le langage musical en question », Programme européen MCX « Modélisation de la complexité », Association pour la pensée complexe, Atelier MCX 37 animé par Nicolas Darbon : Complexité à l’œuvre : musique, musicologie, spectacle vivant, mis en ligne juillet 2007, disponible via http://www.mcxapc.org

*« Polyphonie[s], L’Histoire au singulier pluriel », Itamar. Revista de Investigación Musical: Territorios para el Arte, no2, Universidad de Valencia-Rivera Editores, 2009, p. 101-118.

*« L'inégalité temporelle selon Ernst Bloch, Daniel Charles et André Souris », Daniel Charles et les mondes multiples», Nouvelle Revue d’Esthétique, n°5, sous la direction d’Anne Cauquelin, Paris, Presses Universitaires de France, 2010, p. 25-34.

*« perVERSIONES (2011). Concert-performance pour une voix et un piano de Fátima Miranda », Incertains Regards, cahiers dramaturgiques n°2 : Figures du désordre, sous la direction de Yannick Butel, Aix-en-Provence, Presses Universitaires de Provence, 2013, p. 55-62.

*« Musicologie et altérité », revue C.A.F.E. (Cahiers des Amériques. Figure de l'entre), Errances, n°2, vol. 2: Dialogues, La Rochelle, Éditions La Promenade, 2013, p. 39-56.

*« Errances ou Comment « s’approprier à la terre », revue C.A.F.E. (Cahiers des Amériques. Figure de l'entre), Errances, n°4, vol.1: Explorations, La Rochelle, Éditions La Promenade, 2014, p. 59-76.

*« La balladodiffusion ou l’écoute comme surgissement du présent ? », Intersections : revue canadienne de musique, Volume 34, numéro 1-2, 2014, p. 91-111

*« Les « univers locaux » de Francisco López. Images in-temporelles du temps», Filigrane. Musique, esthétique, sciences, société. [En ligne], Artistes de l’écologie du son, Musique et écologies du son. Propositions pratiques pour une écoute du monde, Numéros de la revue, mis à  jour le : 07/05/2015, URL : http://revues.mshparisnord.org/filigrane/index.php?id=680.

Á paraître :

*« Le genre comme diffraction sémantique. perVERSIONES, Concert-performance pour une voix et un piano. Création de Fátima Miranda (2011) », Sense, Gender and Narrativity, Intersections. Revue canadienne de musique, Toronto, à paraître. 

 

2. Communications avec actes

2.1 Internationales

*« Les Quatuors à cordes de Beethoven. Un cas de l’expression temporelle », Musical Semiotics in Growth, sous la direction de Eero Tarasti, Bloomington, Indiana University Press, Imatra, I.S.I. (International Semiotics Institute), 1998, p. 537-565.

*« Aspects de la temporalité sensible chez Beethoven », Les Universaux en Musique, sous la direction de Eero Tarasti, Costin Miereanu, et Xavier Hascher, Paris, Publications de la Sorbonne, 1999, p. 599-616.

*« Aspects de la rhétorique classique chez Haydn. Pour une lecture de l'oeuvre musicale comme discours. Analyse du 1er mouvement de la sonate n°38 en FaMj - Hob. XVI/23 », Musical Signification, Between Rhetoric and Pragmatics, sous la direction de Eero Tarasti, Gino Stefani, et Luca Marconi, Bologne, CLUEB, 1999, p. 479-494.

*« L’École d’Aix : la musique comme parole », Approches herméneutiques de la musique, sous la direction de Jacques Viret, Strasbourg, Presses Universitaires de Strasbourg, 2001, p. 69-71.

*« Pour une herméneutique de l'analyse musicale », Approches Herméneutiques de la Musique, sous la direction de Jacques Viret, Strasbourg, Presses Universitaires de Strasbourg, 2001, p. 73-84.

*« L'interprétation musicale: entre plein et vide », Music and the Arts, sous la direction de Eero Tarasti, Paul Forsell et Richard Littlefield, Imatra, Finnish Network University of Semiotics, Imatra, International Semiotics Institute,Helsinki, Semiotic Society of Finland, 2006, p. 116-129.

*« La musique comme langage », Sémiosis et Hermenéia. Le sens langagier du musical, sous la direction de Christian Hauer et Bernard Vecchione, Paris, L'Harmattan, 2008, p.147-163.

*« La poésie sans les mots in Amers : The thwarted encounter of André Boucourechliev and Saint-John Perse », Sonic transformations of literary texts. From program music to musical ekphrasis. Nine essays edited by Siglind Brhun, Hillesdale, NY, Pendragon Press, 2008, p. 221-232 (conférence invitée).

*« Boris de Schlœzer (1881-1969), André Souris (1899-1970) et André Boucourechliev (1925-1997). Un’altra musicologia ? », Il Nuovo in musica e in musicologia: estetiche, tecnologie, linguaggi, sous la direction de Rossana Dalmonte, et Francesco Spampinato, Lucques, LIM, 2009, p. 37-46.

 *« Les partitions graphiques de Fátima Miranda. Vers la constitution d’archives fluides », Document, Fiction et droit en Art contemporain, J. Arnaud et B. Gosse (éds.), Bruxelles, ARBA, Aix-en-Provence, Presses Universitaires de Provence, 2015,
p. 174-185.  

*« Errances ou Comment « s’approprier à la terre », revue C.A.F.E. (Cahiers des Amériques. Figure de l'entre), Errance(s), vol. 1 Explorations, La Rochelle, Éditions La Promenade, 2015, p. 59-78.

Sous presse, à paraître :

*« Le concept d’« ethos auctorial ». Processus narratifs et argumentatifs dans perVERSIONES (2011). Concert-performance pour voix et piano de Fátima Miranda et création photographique de Chema Madoz », Narratologie et les arts, sous la direction de Marta Grabocz, Paris, Hermann Musique, sous presse.

*« L’expérience du musicologique comme rencontre. Espace de jeu/je », Music, Semiotics and Intermediality, Imatra, Finnish Network University of Semiotics, sous presse.

*«  La mise en place d’un projet de recherche-création. Enjeux et difficulté du dialogue », Regards croisés sur la recherche-création : fondements, collaborations, réalisations, Colloque Ottawa, MusCan, Presses de l’Université de Laval à Québec, à paraître.

2.2 Nationales

*« L'interprétation musicologique. Une dialectique entre l'utopie, l'imaginaire et la tradition? », Imaginaire et Utopies du XXIe siècle, Paris, Klincksieck, 2002, p. 61-80.

*« L’œuvre et sa lecture : entre formalisme et subjectivisme », Art et Mutations. Les Nouvelles Relations Esthétiques, Paris, Klincksieck, 2003, p. 97-115.

*« Les limites paradoxales de l’interprétation musicale ? Du Jeu… », Les Limites de l’œuvre, en collaboration avec Alexandre Régis, Aix-en-Provence, Presses universitaires de Provence, 2007, p. 211-221.

*« Poétique de l’arbre en musique : entre intégration, variation et transcendance », Esthétiques de l’arbre, sous la direction de Céline Aubertin et Alain Chareyre-Méjan, Aix-en-Provence, Presses Universitaires de Provence, 2010, p. 143-156.

*« Histoires d’interprétation : Le Sacre du printemps, Pierre Boulez (1963) et Fazil Say (2000) », L’interprétation musicale, Textes réunis et introduits par Marie-Noëlle Masson, Paris, Delatour France, 2012, p. 195-213.

 

3. Chapitres d’ouvrages

3.1 Publications nationales 

*« Introduction », Ontologies de la création en musique. Des actes en musique, Vol. 1, Paris, L’Harmattan, 2012, p. 17-23.

*« Préface » in Mathias Rousselot, Étude sur l'improvisation musicale. Le témoin de l'instant, Paris, L'Harmattan, 2012, p. 9-16.

*« La mémoire en acte : les partitions graphiques pour voix solo de Fátima Miranda », Jeux de mémoire(s) : Regards croisés sur la musique, sous la direction de Jean Vion-Dury, Francesco Spampinato et Grazia Giacco, Paris, L’Harmattan (coll. Sémiotique et philosophie de la musique), 2013, p. 228-246.

*« W comme Ouest ou comment écrire l’indéterminé », Des temporalités multiples aux bruissements du silence. Livre-hommage à la mémoire de Daniel Charles, sous la direction de Márta Grabócz et Geneviève Mathon, Éditions Hermann, Paris, 2013, p. 111-132.

*« Introduction », Ontologies de la création en musique. Des instants en musique, vol. 2, sous la direction de Christine Esclapez, Paris, L’Harmattan, 2013, p. 11-20.

*« Cosmologie de l’instant en musique. Des êtres et de l’univers », Ontologies de la création en musique. Des instants en musique, vol. 2, sous la direction de Christine Esclapez, Paris, L’Harmattan, 2013, p. 35-57.

*« Les lieux du sens en musique (et ailleurs). Topoï et hologrammes », Ontologies de la création en musique. Des lieux en musique, vol. 3, sous la direction de Christine Esclapez, Paris, L’Harmattan, 2014, p. 63-74.

3.2 Publications internationales 

*« Fátima Miranda/Ecos de una voz nómada », Mujer versus Música. Itinerancias, incertidumbre y lunas, sous la direction de Rosa Inesta Masmano, Valencia, Rivera Editores, 2011, p. 253-305.

*« The sense of music », Music Semiotics: A Network of Significations. In Honor of Raymond Monelle, sous la direction de Esti Sheinberg, London, Ashgate, 2012, p. 15-24, [Conférence internationale invitée].

*« La Introduction à J.-S. Bach (Boris de Schloezer, 1947) y la cuestión de la complejidad », Música y complejidad, sous la direction de Nicolas Darbon, Valencia, Rivera Editores, 2014, p. 279-289.

 

4. Ouvrages et direction d’ouvrages 

*La Musique comme parole des corps. Boris de Schœzer, André Souris et André Boucourechliev, Préface de Daniel Charles, Paris, L’Harmattan, 2007.


*Ontologies de la création en musique. Des actes en musique, vol. 1, sous la direction de Christine Esclapez, Paris, L’Harmattan, 2012. Auteur-e-s : Mathias Rousselot, Sylvain Brétéché, Emanuel Vidal, Claude-Chantal Hess, Julia Suero, Simon Sieger, Gabriel Manzanèque, Bernard Vecchione, Christine Esclapez.

*Réédition critique du Stravinsky de Boris de Schlœzer (Paris, Claude Aveline, 1929), Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2012 [Prix des Muses, palmarès 2012].

*Ontologies de la création en musique. Des instants en musique, vol. 2, sous la direction de Christine Esclapez, Paris, L’Harmattan, 2013. Auteur-e-s : Anne Cauquelin, Christine Esclapez, Mathias Rousselot, Sylvain Brétéché, Gabriel Manzanèque, Joëlle Vellet, Simon Siger, Claude-Chantal Hess, Guillaume Deveney.

*Ontologies de la création en musique. Des lieux en musique, vol. 3, sous la direction de Christine Esclapez, Paris, L’Harmattan, (2014). Auteur-e-s : Sylvain Brétéché, Anne Cauquelin, Guillaume Deveney, Christine Esclapez, Julien Ferrando, Christian Hauer, Gabriel Manzanèque, Éric Montbel, Carmen Pardo Salgado, Sabrina Rebouh, Mathias Rousselot, Simon Sieger, Sophie Stévance, Ivanka Stoïanova, Eero Tarasti.

* Entendre le monde sonner. Textes de Daniel Charles réunis et présentés par Christine Esclapez et Christian Hauer, Cadenet, Les Editions du Chemin de ronde, à paraître 2017. 

 

AUTRES ACTIVITÉS SCIENTIFIQUES

1. Direction scientifique et administratives de colloques et journées d’étude, comités scientifiques (depuis 2006) 

2006.

*Co-organisation des Journées Internationales autour de la Sémiotique existentielle d’Eero Tarasti, 2-4 avril 2006, Aix-en-Provence, Université de Provence (Aix-Marseille 1).

2007-2008.

*Collaboration à l’organisation des Rencontres Internationales sur Complexité du langage musical / Langage musical de la complexité, sous la direction de Nicolas Darbon, CDMS, Paris. 

2010.

*Organisation du Colloque International en hommage à Daniel Charles : L’expression de l’utopie et la musicologie. Collaboration LESA-AMU / Département de musique de l’Université de Paris VIII / Vieille Charité-Marseille / CIPM Marseille / GRIM-Scène musicale de Montevideo-Marseille, 16-17 décembre 2010, Marseille, Vieille Charité.

2012.

*Comité scientifique et conférence invitée au Colloque International « Amitiés. Le cas des mondes américains », GIRAFE/CRHIA, 18-20 octobre 2012, La Rochelle, Université de La Rochelle

*Organisation de la journée d’étude (CLEMM/LESA), L’instant en musique et musicologie, 18 novembre 2012, Aix-en-Provence, Aix-Marseille Université.

2013.

*Comité scientifique et Conférence invitée, International Congress of Musical Signification (ICMS XII), Music, Semiotics and Intermediality, Organisation d’une table ronde du CLEMM : « De l’expérience en musique et musicologie », 3-7 avril 2013, Louvain, Université Catholique de Louvain (Belgique).

*Organisation de la journée d’étude internationale, Les Lieux du sens en musique et musicologie, 13 novembre 2013, Aix-en-Provence, ARCADE-PACA, collaboration LESA-AMU-ARCADE/PACA.

2014.

*Co-organisation de la Journée d’étude Territoires, Création et Créativité. Émergences interdisciplinaires, avec Alexandre Grondeau, 13 juin 2013, Aix-en-Provence, Maison de la recherche, collaboration LESA/AMU et TELEMMe/AMU.

*Organisation du Workshop autour de la Recherche-Création, 15-20 septembre 2014, Aix-en-Provence, Maison de la recherche, projet subventionné par les RI d’Aix-Marseille Université.

*Organisation de la journée d’étude L’inventivité. Entre improvisation et réécriture, 12 décembre 2014, Aix-en-Provence, Conservatoire d’Aix-en-Provence, collaboration LESA-AMU / Ville d’Aix-en-Provence-Conservatoire Darius Milhaud.

2015.

*Co-organisation d’un cycle de séminaires ICAR « Recherche et création en musique et musicologie : quelles interactions ? », de janvier à mai 2015, Maison de la Recherche, UFR ALLSH, AMU.

*Organisation du 1er séminaire interdisciplinaire ICAR (réunissant des chercheurs, chercheurs-créateurs du LESA et des artistes de la région PACA), 11 juin 2015, Maison de la Recherche, UFR ALLSH, AMU.

Á venir :

2016.

*Mars 2016, Organisation d'un workshop sur la recherche-création. Accueil des professeurs Sophie Stévance et Serge Lacasse, Maison de la recherche, UFR ALLSH, Aix-en-Provence. Financement Université Laval à Québec.

*Avril 2016, Comité scientifique de l’ICMS 13 : http://www.canterbury.ac.uk/arts-and-humanities/ music-and-performing-arts/research/conferences/13th-congress-on-musical-signification.aspx

 

2. Participations à des congrès et colloques internationaux (communications écrites ou orales avec actes)

1994.

*« Aspects de la temporalité sensible chez Beethoven », 4e Congrès International sur la Signification Musicale (ICMS 4), Université de Paris 1 (Panthéon-Sorbonne), Institut d'Esthétique et des Sciences de l'Art (Laboratoire d’Esthétique des arts contemporains), 24 octobre 1994, Université d'Helsinki (Département de Musicologie), Institut Finlandais en France, Paris, Université de Paris-Sorbonne.

1996.

*« Aspects de la rhétorique classique chez Haydn. Pour une lecture de l'œuvre musicale comme discours. Analyse du 1er mouvement de la Sonate n°38 en FaMj - Hob. XVI/23 », 5e Congrès International sur la Signification Musicale (ICMS 5), novembre 1996, Bologne, Université de Bologne (Italie).

1998.

*« De la sémiotique à l'herméneutique. La forme musicale en question », 6e Congrès International sur la Signification Musicale (ICMS 6), 5-7 décembre 1998, Aix-en-Provence, Université de Provence, Conservatoire Darius Milhaud d’Aix-en-Provence.

1999.

*« L’École d'Aix : La musique comme parole. Pour une herméneutique de l'analyse musicale », Colloque International, Approches Herméneutiques de la musique, 14-15 mai 1999, Strasbourg, Université Marc Bloch-Strasbourg II.

2001.

*« L'Interprétation musicale: entre plein et vide », 7e Congrès International sur la Signification Musicale (ICMS 7), Imatra, International Semiotics Institute (Finlande).

2003.

*« Entre langue et parole : le langage musical en question », Colloque international, La notion de syntaxe en langue et en musique, 27-29 mars 2003, Paris, Université de Paris IV-Sorbonne, Observatoire Musical Français.

2004.

*« La musique comme parole des corps : Schlœzer, Souris et Boucourechliev », 8e Congrès International sur la Signification Musicale (ICMS 8), Gestes, formes et processus signifiants en musique, Paris, Institut d’Esthétique des Arts Contemporains (IDEAC, UMR 8592 CNRS, Université de Paris 1 Sorbonne, Université d’Helsinki, Institut Finlandais à Paris.

2005.

*« Les limites paradoxales de l’interprétation musicale », avec Alexandre Régis (percussionniste, CNR de Marseille), Colloque international, Les limites de l’œuvre », LESA, Espace Culture Marseille, Ville de Marseille, l’Agence pour le Patrimoine et, avec le soutien du Conseil Général, du Conseil Régional et de la DRAC, Marseille. L’Alcazar.

2007.

*« À propos d’Amers. André Boucourechliev et Saint-John Perse : une rencontre manquée ? », Table ronde dirigée par Madame le Professeur Siglind Bruhn, Sonic transformations of literary works : from program music to musical ekphrasis, Transitions, 18th Congress of the International Musicological Society (IMS), Zurich, 10-15 juillet 2007.

*« Histoires d’interprétation : Le Sacre du printemps, Pierre Boulez (1963) et Fazil Say (2000) », 19th Congress of the International Musicological Society (IMS), Freiburg, Conservatoire et Albert-Université de Freiburg, 10-14 octobre 2007.

2008.

*« W comme Ouest », Colloque international de l’Observatoire international de la création et des cultures musicales (OICCM) sur les Écrits de compositeurs (1850-2000), Montréal, Faculté de musique, Université de Montréal, du 12 au 15 mars 2008.

*« L’esthétique musicale de Boris de Schlœzer et le formalisme russe », Conférence au Colloque international, De l’Avant-garde, des avant-gardes : Frontières, Mouvements, sous la direction de Jean-Paul Aubert, Patrick Marcolini, Serge Milan, Jean-François Trubert, Nice, Université de Nice Sophia-Antipolis, 3-6 décembre 2008.

*« De Schlœzer à Goethe : La notion de système organique dans la réflexion esthétique musicale », Conférence invitée, Colloque international, La complexité musicale. Autour d’Edgar Morin et de Jean-Claude Risset, 9-11 décembre 2008, Paris, Paris 1-Sorbonne, CDMC.

2009.

*« L'inégalité temporelle selon Ernst Bloch, Daniel Charles et André Souris », Colloque international, Penser avec Daniel Charles, Nice, Université de Nice Sophia-Antipolis, IDEAT de Paris 1-Sorbonne, [Conférence invitée].

2010.

*« Musicologie et utopie : Écrire l’indéterminé », Colloque international en hommage à Daniel Charles, L’expression de l’utopie et la musicologie, sous la direction de Christine Esclapez et Jean-Marie Jacono, Marseille, Vieille Charité.

2012.

*« Le genre comme diffraction sémantique. perVERSIONES, Concert-performance pour une voix et un piano. Création de Fátima Miranda (2011) », World congress of the International association of general semiotics, 5-9 octobre 2012, Nanjing, Université de Nanjing (Chine), [Conférence internationale invitée].

2013.

*« La musicologie comme expérience de la rencontre. L’espace de jeu/je du musicologique », 12e International Congress of Musical Signification (ICMS XII), Music, Semiotics and Intermediality, 2-6 avril 2013, Louvain, Université Catholique de Louvain (Belgique), [Conférence internationale invitée].

*« Les situations d’écoute chez Francisco López. Images in-temporelles du temps et univers locaux », Colloque international, Musique et écologies du son. Projets théoriques et pratiques pour une écoute du monde, 27-30 mai 2013, Paris, Université de Paris 8.

*« Les partitions graphiques de Fátima Miranda. Vers la constitution d’archives fluides », Colloque international, Document, Fiction et droit 2, 27-29 octobre 2013, Bruxelles, WIELS (Belgique), [Conférence internationale invitée].

*« Processus narratifs et argumentatifs dans perVERSIONES (2011). La notion d’ethos auctorial », 2e rencontres internationales de Narratologies et les arts, L’art comme texte. Approches narratologiques, sémiotiques, trans-médiatiques, 5-7 décembre 2013, Strasbourg, Université de Strasbourg, Collège Doctoral Européen, [Conférence internationale invitée].

2015.

*«  La mise en place d’un projet de recherche-création. Enjeux et difficulté du dialogue », session thématique « Regards croisés sur la recherche-création : fondements, collaborations, réalisations », Congrès annuel de la Société de Musique des Universités Canadiennes (MusCan/SMUC), University of Ottawa, 3-5 juin 2015.

Á venir :

2016 :

Musicologie, recherche et création. La situation française : état des lieux et zones de « conversation », 1ers États-Généraux de la Recherche-Création, Québec, Université de Laval, mai 2016. 

 

3. Participation à des Journées d’études, symposiums, séminaires nationaux et internationaux

1991.

*« Le Cas de l'expression temporelle dans les quatuors à cordes de Beethoven », First international doctoral et post-doctoral seminar of Music Semiotics, Helsinki, Université d'Helsinki (Finlande).

1998.

*« La Musique comme langage? », Premier Symposium International sur les Sciences du Langage Musical, Aix-en-Provence, Université de Provence (Aix-Marseille 1).

2002.

*« L'interprétation musicologique. Une dialectique entre l'utopie, l'imaginaire et la tradition? », Séminaire Interarts 2001-2002, Utopies et Imaginaires du XXIe siècle, 28 mars 2002, Paris, Université de Paris1-Sorbonne, Observatoire Musical Français.

2003.

*« L'œuvre et sa lecture. Entre formalisme et subjectivisme ? », Séminaire Interarts 2002-2003, Art et mutations. Nouvelles relations esthétiques, 7 novembre 2002, Paris, Université de Paris 1-Sorbonne, Observatoire Musical Français.

2006.

*« La poétique de l’arbre en musique : entre intégration, variation et transcendance. À propos du Concerto pour violon et orchestre « L’arbre des songes » (1985) d’Henri Dutilleux », Journée d’études du LESA, Regards croisés « Autour de l’arbre », 21-22 octobre 2006, Carcès, Maison des Arts.

2008.

*« Une autre musicologie : Boris de Schlœzer, André Souris et André Boucourechliev », Conférence invitée, 4e Symposium international sur les Sciences du Langage Musical (SLM4), Le ‘nouveau’ en musique et en musicologie : langages, esthétiques, technologies, sous la direction de Mario Baroni, Rossana Dalmonte, Luca Marconi, Goffredo Haus et Francesco Spampinato, 18-20 janvier 2008, Trento, Université de Trento.

2011.

*« Palimpsiesta (2000). Un exemple du dialogue entre notation, composition et improvisation chez Fátima Miranda », Faculté de musique de Montréal, Journée d’étude en recherche-création : De l’improvisation à la composition musicale, 6 octobre 2011, Montréal, Faculté de musique de Montréal, [Conférence internationale invitée].

*« Regard. Œuvre. Langage », Séminaire du CLEMM/LESA, Musique et langage, 14 décembre 20111, Aix-en-Provence, Maison de la Recherche, Aix-Marseille Université.

2012.

*« Les lieux du sens en musique (et ailleurs). Topos et hologrammes », Séminaire du CLEMM/LESA, Les Lieux en musique et en musicologie, Aix-en-Provence, Maison de la Recherche, Aix-Marseille Université.

2014.

*« Errances ou Comment s’approprier à la terre », Journée d’étude internationale, Errance(s), 7 février 2014, La Rochelle, Université de La Rochelle.

*« La notion d’ethos auctorial », Journée d’étude internationale, Nouveaux enjeux pour le récit contemporain : l’image, le texte et le son dans l’expérience des œuvres, 5 juin 2014, Aix-en-Provence, Maison de la Recherche, Aix-Marseille Université.

*« Le concept ‘d’univers locaux », Séminaire du CLEMM/LESA, 10 juin 2014, Aix-en-Provence, Maison de la Recherche, Aix-Marseille Université.

*« S’approprier à la terre : Étude de cas », Journée d’études internationale : Territoire, Création et créativité : émergences interdisciplinaires, LESA/TELLEMe, 13 Juin 2014, Aix-en-Provence, Maison de la Recherche, Aix-Marseille Université.

2015

—« Le festival Architectures Contemporaines. Un dispositif participatif ou comment re-figurer l'espace des corps dans la cité ", Musique, Société et processus de subjectivation, Journées internationales d’études en culture sonore, Girona, Université de Girona, 27-28 octobre 2015 [conférence invitée].

—« La notion de loi en Musique et Musicologie », Table ronde, projet « Inter+sections », Faculté de droit et de sciences économiques, Aix-Marseille Université, 30 octobre 2015 [conférence invitée].

A venir

—« Desagosiego : cris et chuchotements », Workshop « Images et mémoires de la Guerre civile espagnole dans les arts visuels », CAER, Aix-Marseille Université, 7-8 décembre 2015 [conférence invitée]

 

 

 

 

 

Points forts des activités relevant des missions autres que la recherche : 

COURS DISPENSES

              L1               Esthétique de la Musique (Musique et Langage)

              L2 et L3       Sémiologies et Sémiotiques de la musique (2 niveaux)

             L3                Musique, interprétation et performance

             M1               Epistémologie et méthodologie de la recherche en Sciences Humaines et en Musique et Musicologie

            M2               Séminaire « La recherche-création : de la conversation à la co-construction du sens. Élaboration d’espaces intermédiaires »

FORMATION (responsabilités)

* Responsable du Parcours Indifférencié Musique et Musicologie (Recherche/Création) – Master Théorie et Pratique des Arts, département Arts, section Musique et Musicologie, UFR ALLSH, Aix-Marseille Université, depuis 2007.

* Responsable du parcours « Musique et Interprétation » de la Licence Musique, en relation avec le Pôle supérieur à la Musique d’Aix-en-Provence.

PARTICIPATION A DES CONSEILS UNIVERSITAIRES

* Membre du Conseil de Pôle Lettres et Arts — UFR ALLSH — Aix-Marseille Université.

MISSIONS UNIVERSITAIRES

* Référente Égalité — UFR ALLSH — Aix-Marseille Université.

CULTURE ET UNIVERSITE

* Fondatrice et Directrice artistique du festival Architectures Contemporaines (festival universitaire de jeunes créations musicales) depuis 2007.

=> www.architecturescontemporaines.com 

* Depuis 2000, Responsable du développement de la pratique musicale (section Musique et Musicologie). 

Site créé par Amélie Rimbaud