logo AMU

Vous êtes ici

Informations administratives

PRESENTATION GÉNÉRALE

Le LESA (EA 3274) réunit des chercheurs issus des cinq disciplines qui structurent les formations proposées par le Département Arts, en Licence et en Master, au sein de l’UFR ALLSH : Arts plastiques, Études cinématographiques, Études théâtrales, Médiation culturelle, Musique et sciences de la musique.

En 2016, l’équipe d’accueil fédère :

- 29 membres permanents, dont 6 professeurs des universités, des maîtres de conférences (dont 4 habilités à diriger des recherches) et 2 PRAG titulaires d’un doctorat.

- 22 autres membres, dont 1 PAST et 3 ATER titulaires d’un doctorat, 2 représentants des doctorants, 5 doctorants contractuels, 6 professeurs émérites et 5 membres associés.

- Plus de 70 doctorants.

Le projet scientifique Le LESA entend privilégier des objets de recherche centrés sur la période contemporaine (de la deuxième moitié du XXe siècle à nos jours), portant sur les théories, les pratiques et la médiation, à l’échelle mondiale, de la production artistique.

La recherche est structurée en trois axes, se déclinant eux-mêmes en programmes limités dans le temps, chacun affichant un objet d’étude précis, des objectifs, des ancrages théoriques, des références artistiques, une méthodologie et un budget. Si les objets de recherche sont diversifiés et évolutifs, certains fondements méthodologiques sont communs à tous les chercheurs du LESA.

Le projet global de l’unité de recherche entend en effet affirmer la pertinence de la multidisciplinarité, en accord avec Michel Foucault prônant le partage des espaces disciplinaires car « dès que la théorie s’enfonce dans son propre domaine, elle aboutit à des obstacles, des murs, des heurts qui rendent nécessaire qu’elle soit relayée par un autre type de discours ». Les approches intersectorielles (anthropologie, sociologie, histoire de l’art, histoire, philosophie, esthétique, psychanalyse, sciences économiques, sciences) sont donc privilégiées. Par ailleurs, l’UR revendique également la nécessité d’allier, dans les champs disciplinaires concernés, théorie et pratique, à nouveau en résonance avec la position de Michel Foucault selon qui « la pratique est un ensemble de relais d’un point théorique à un autre, et la théorie, un relais d’une pratique à une autre. Aucune théorie ne peut se développer sans rencontrer une espèce de mur, et il faut la pratique pour percer le mur » . La production envisagée, articulant projets scientifiques, projets artistiques et projets culturels, est multiple : journées d'étude, workshops, colloques, publications et manifestations artistiques. Un accent particulier sera porté à des actions de formation par la recherche : participation des doctorants de l’Équipe d’accueil à la production scientifique mais aussi à l'organisation des actions, liens avec les étudiants de master et le département Arts.

Partenariats : Les programmes sont conçus partenariat avec d’autres équipes de recherche d’Aix-Marseille Université et d’autres universités, ainsi qu’avec des structures institutionnelles et culturelles, en France et au niveau international. Constitutifs du projet Arts d’Aix-Marseille Université, devant se concrétiser à moyen terme sur les sites Schuman d’Aix-en-Provence et Saint-Charles de Marseille (bâtiment « Turbulence »), les axes et programmes entendent fédérer chercheurs, étudiants, professionnels des mondes de l’art autour de la production, de la théorisation et de la valorisation des créations artistiques. Moyens matériels et financiers Le LESA, disposant de deux bureaux et des « espaces doctorants » au sein de la Maison de la Recherche, bénéficie de l’appui (administratif, financier, montage de colloques…) offert aux unités de recherche d’Aix-Marseille Université. Le budget octroyé au LESA par Aix-Marseille Université en 2014 s’est élevé à 34000 €.  

Site créé par Amélie Rimbaud