logo AMU

Vous êtes ici

documentaire

Mises en « je » - Autobiographie et film documentaire

Auteur(s) hors LESA: 
Juliette Goursat

Publication PUP | Collection Arts, Série Hors Champs, Parution 3e trimestre 2016

Cet ouvrage est le premier à proposer une vue d’ensemble de l’autobiographie au cinéma en dégageant ses enjeux à la fois pratiques et théoriques. Il s’attache à explorer plus précisément les films où s’entrecroisent l’autobiographie et le documentaire. Qu’est-ce que l’autobiographie et le documentaire nous enseignent l’un de l’autre ? En quoi l’interaction de ces deux notions invite-t-elle à les réinventer ? Comment les cinéastes perçoivent-ils leurs identités personnelles ? Après un retour sur les débuts pratiques de l’autobiographie filmée et sur son apparition dans le champ de la théorie, un très large corpus constitué notamment des œuvres de Dominique Cabrera, Jonathan Caouette, Alain Cavalier, Romain Goupil, Ross McElwee, Johan van der Keuken, David Perlov, Ed Pincus, et Agnès Varda, est analysé selon les quatre perspectives suivantes : l’énonciation, la mise en récit, la rhétorique et l’éthique. Échappant au narcissisme, ces films apparaîtront comme des champs de tensions fécondes, des laboratoires dans lesquels les cinéastes questionnent les pratiques du documentaire, bouleversent ses conventions, examinent leur vie et critiquent les institutions qui la sous-tendent, articulent manières de voir et d’être, et promeuvent un souci de soi (Michel Foucault) et une ipséité sur le modèle de la « parole tenue » (Paul Ricœur), à la recherche d’une transformation d’eux-mêmes et des autres.

 

Année : 
2 016
Axe de recherche: 
Constructions de l'imaginaire actuel à travers les arts

L'œil de la nation – Le film documentaire dans la France de l'entre-deux-guerres

Auteur(s) hors LESA: 
Alison Levine

Publication PUP | Collection Arts, Série Hors-Champs, Parution 1e trimestre 2013 

Alison Levine, Traduit de l'américain par Églantine Morvant & Jean-Luc Lioult

Alison Levine porte un éclairage sur un corpus encore assez méconnu même en France, constitué de films ordinaires, « incontestablement banals » et qu’elle aborde tout à la fois comme documentaires et comme servant des objectifs de propagande. Elle étudie la fonction éducative assignée à ces films, aussi bien en France rurale que dans les colonies, ainsi que la façon dont ils participent à construire l’identité des régions françaises, celle de la France coloniale, et à relier l’ensemble de ces représentations dans la fiction d’un Empire. Cette étude s’appuie sur un appareil critique abondant et des recherches approfondies dans les fonds d’archives pour les sources écrites. L’ensemble renouvelle la vision de l’histoire du documentaire français, particulièrement en regard du documentaire britannique dont il apparaît être par bien des aspects le précurseur.

Année : 
2 013
Axe de recherche: 
Constructions de l'imaginaire actuel à travers les arts

Des mouvants indices du monde - documentaire, traces aléas

Auteur(s) hors LESA: 
Jean-Luc Lioult

Une douzaine de chercheurs internationaux livrent ici des travaux récents sur l'image-trace, les stratégies de l'inopiné, les formes documentaires anciennes ou contemporaines. L'ensemble compose un état des lieux et des temps de ces " (é)mouvants indices du monde ". A travers la diversité des productions et des pratiques se dessine une " critique de la critique du réalisme ", selon la formule de Jane Gaines dans l'article qui ouvre ce recueil.

Année : 
2 008

Filmer le travail, films et travail - Cinéma et sciences sociales

Cet ouvrage se veut résolument transdisciplinaire, dans la mesure où les auteurs combinent réellement, dans leurs recherches, cinéma et sciences sociales. Deux axes organisent cette réflexion. Le premier, intitulé " Filmer le travail ", regroupe des interventions de chercheurs en sciences sociales (sociologie, histoire, anthropologie, ergonomie) et de réalisateurs qui utilisent l'approche filmique pour observer, analyser et montrer le travail. Le second, " Films et travail ", analyse les représentations sociales du travail et leurs évolutions, à travers les objets filmiques (films, séries télé...) ; les auteurs, le plus souvent des chercheurs en cinéma, utilisent des outils et théories empruntés à la linguistique, la sémiologie, la psychanalyse, la sociologie... L'ouvrage est accompagné d'un DVD, on y trouvera une partie des extraits de films utilisés de manière démonstrative dans les contributions écrites.

Directeur(s) de l'ouvrage: 
Guy Lambert
Directeur(s) de l'ouvrage hors LESA: 
Corine Eyraud
Année : 
2 010

À l'enseigne du réel. Penser le documentaire

Auteur(s): 
Jean-Luc Lioult

À l'heure où fleurissent les formes hybrides de fiction et de non-fiction, où circulent des discours ambivalents qui mêlent suspicion et foi en l'image, il est sans doute nécessaire de reformuler les rapports entre le monde et ses effigies. Cet ouvrage propose des clés pour penser la représentation du réel sous ses divers aspects : question de la mimésis, stratégies signifiantes, narrativité et discursivité, fonction du spectateur, intentions de l'auteur' Il s'appuie sur une large bibliographie, dont de nombreux travaux en langue anglaise peu connus en France, et soumet les concepts à l'épreuve des films et des pratiques effectives. Il prend parti pour une distinction raisonnée entre fiction et documentaire : chacun peut bien emprunter à l'autre, sans pour cela qu'il devienne impossible de les différencier.

Année : 
2 004
Axe de recherche: 
Constructions de l'imaginaire actuel à travers les arts

Site créé par Amélie Rimbaud