logo AMU

Vous êtes ici

arts contemporains

Wang Bing. Un cinéaste en Chine aujourd'hui

Auteur(s): 
Caroline Renard
Auteur(s) hors LESA: 
Isabelle Anselme
Hélène Puiseux
François Amy de La Bretèque
Corinne Maury
Julie Savelli

Wang Bing fait partie des cinéastes chinois de la génération de Tian’Anmen. Auteur d’un cinéma qui conjugue de façon singulière la réalité et le temps, il a proposé en 16 ans une œuvre qui permet de saisir les mutations de la société chinoise contemporaine. Né en 1967 dans la province du Shaanxi et formé à l’Académie du Film de Pékin, Wang Bing travaille d’abord comme photographe sur des tournages de films institutionnels, avant de s’engager dans une œuvre cinématographique majeure. Travaillant quasiment seul, sans autorisation officielle, en numérique, avec des éclairages naturels et des sons d’ambiance, il s’attache à décrire le réel à partir des détails du quotidien. Le spectaculaire ne l’intéresse pas dit-il, pourtant ses films sont monumentaux. Sa filmographie comprend une douzaine de titres dont une majorité de documentaires. Régulièrement sélectionné et primé dans des festivals internationnaux, il questionne avec une force esthétique exceptionnelle la possibilité d’une mémoire collective. Son travail délicat et obstiné, proche des êtres qu’il filme, ouvre le cinéma contemporain à la possibilité d’une éthique de l’imagination.

Directeur(s) de l'ouvrage: 
Caroline Renard
Directeur(s) de l'ouvrage hors LESA: 
Isabelle Anselme
François Amy de la Bretèque
Année : 
2 014
Axe de recherche: 
Constructions de l'imaginaire actuel à travers les arts

Esthétiques de l'arbre

Auteur(s): 
Patrick Lhot
Fabien Faure
Franck Doriac

Avons-nous encore le temps d'approcher les arbres immobiles ? Au bord des routes, nous les abattons, en réponse à l'injonction d'aller incessamment plus vite et plus loin. En même temps, quelque chose nous dit que leur disparition provoquerait l'irruption d'une étrangeté insupportable. Les textes regroupés dans ce volume questionnent tout ce que disent le bois, le végétal et l'arbre lui-même, matière et signe mêlés. Ils prennent aussi, pour certains, le risque de partager le rapport à l'arbre en tant qu'expérience fondamentale, c'est-à-dire comme mise à l'épreuve des limites de la représentation et du discours. L'histoire des arts aussi bien que celle de la littérature et de la pensée affrontent avec l'arbre un des points focaux de la relation culture/nature. En plus d'être signe, figure ou métaphore, l'arbre habite lui aussi le monde - à sa façon, davantage et plus radicalement peut-être que l'homme...

Directeur(s) de l'ouvrage: 
Alain Chareyre-Mejan
Directeur(s) de l'ouvrage hors LESA: 
Céline Aubertin
Année : 
2 006

Images numériques ? Leurs effets sur le cinéma et les autres arts

Auteur(s): 
Caroline Renard
Jean-Luc Lioult
Sylvie Coëllier
Auteur(s) hors LESA: 
Martine Bubb
Pascal Krajewski
Raul Grisolia
Ángel Quintana
Annick Dragoni
Sylvie Thouard
Emmanuelle Glon
Cécile Welker
Judith Guez
Andrés Donadio
Fabienne Bonino
Bruno Girard
Gaspard Delon
Loig Le Bihan
Jean-Baptiste Massuet
Yannick Pourpour
Claire Chatelet
Michèle Galéa
Jean-Marie Dallet
Sylvain Couzinet-Jacques
Jean Cristofol

Images numériques ? Impossible aujourd’hui d’envisager le cinéma et les autres arts sans prendre en compte ce phénomène fondamental qui concerne l’ensemble des pratiques de l’image. Alors que la diffusion des films sur support analogique tend à disparaître et que l’usage de la photographie argentique ressemble à un acte de résistance, cet ouvrage propose d’envisager les enjeux techniques, esthétiques et idéologiques de cette mutation technologique. Peut-on vraiment penser « le » numérique ? Le mettre au cœur de l’étude du cinéma ? Ne s’agit-il pas plutôt de penser « avec » lui ? Les auteurs ici rassemblés, issus des domaines des arts plastiques, du cinéma, de la philosophie ou de la photographie ont choisi de le considérer comme un levier théorique qui nous invite à repenser les pratiques actuelles et à déplacer les limites des catégories esthétiques. Les notions de réel, de sensation, de réception, de simulation ou d’espace commun se voient redéployées dans la circulation renouvelée des pratiques de l’image. Afin de mettre en valeur la démultiplication des champs de recherche portée par les dernières technologies, nous avons sollicité des photographes dont les travaux mêlent enregistrement et transformation des apparences. La diversité des questions ici soulevées, des approches et des objets étudiés affirme que les images ainsi produites relèvent de la complexité et ne peuvent être prises en compte qu’en fonction de leur portée transdisciplinaire.

Directeur(s) de l'ouvrage: 
Caroline Renard
Année : 
2 014
Axe de recherche: 
Constructions de l'imaginaire actuel à travers les arts

Site créé par Amélie Rimbaud