logo AMU

Vous êtes ici

fables

Pilar Albarracin – Fabulations

Auteur(s): 
Fabien Faure
Auteur(s) hors LESA: 
Jackie - Ruth Meyer, Elena Sacchetti

Catalogue d'exposition, Albi, Centre d'art "Le LAIT", 4 juin-31 oct. 2010.

Édition trilingue, français / espagnol / anglais.

« Dans l’œuvre de Pilar Albarracín, le corps animal n’est aucunement un en deçà de l’humanité ni, a fortiori, une figure de la déchéance. Ce n’est pas davantage une image de l’altérité radicale ni le vestige d’un paradis perdu. Par-delà la surprise et, peut-être, le malaise que peut susciter le geste transgressif qui, naturalisant un animal domestique, fait d’une authentique dépouille une véritable sculpture, l’œuvre de l’artiste offre un lieu où les savoirs, les pratiques, les croyances et les symboles peuvent se déployer et s’éprouver. Ce déploiement, c’est précisément celui qui, anthropologiquement, fonde notre rapport au monde, réactivant des temporalités plus ou moins lointaines, et sollicitant des êtres étonnamment complexes parce qu’entremêlés d’épaisseur palpable, d’images et de sens. Il en résulte un réalisme inclassable, agissant comme par effraction, que l’on peut indifféremment dire sans âge et résolument contemporain ; un réalisme dont la puissance de conviction tient aux fictions incarnées qu’il engendre. Ce réalisme de contamination taxiconique vient nous rappeler que, pour les anthropoï que nous sommes, le détour par l’animalité et ses miroirs est l’un des gestes les plus hautement cultivés dont nous soyons capables. "Chaque fois qu’on regarde un animal avec attention, écrit Elias Canetti, on a le sentiment qu’un homme y est caché et qu’il se paie notre tête" ». Fabien Faure

Directeur(s) de l'ouvrage hors LESA: 
Jackie - Ruth Meyer
Année : 
2 010
Axe de recherche: 
Arts, Sociétés, Écritures et dynamiques transméditerranéennes

Site créé par Amélie Rimbaud