Skip to content

Solidarity Sculpture

Doctorante en études cinématographiques (Aix-Marseille Université) et philosophie de l’art (Sorbonne Université). Ses recherches portent sur les enjeux philosophiques et esthétiques de la notion de transe. Elle rédige actuellement une thèse qui s’intitule « Le cinéma de Philippe Grandrieux : philosophie du corps en transe » sous la direction de Thierry Millet et de Marianne Massin.

Lien

Thématiques de recherche

Cinéma ; esthétique ; philosophie de l’art ; théorie du cinéma ; cinéma contemporain ; poïétique ; expérience esthétique ; dispositifs filmiques ; analyse filmique.

Titre de la thèse

Le cinéma de Philippe Grandrieux : philosophie du corps en transe.

Sujet de la thèse

L’œuvre de Philippe Grandrieux crée des dispositifs qui produisent des stimulations physiques et psychologiques si fortes que son cinéma apparait comme un dispositif de transe. C’est en interrogeant les thèmes, les figures et les effets dans lesquelles la transe se décline, que cette thèse cherche à préciser la notion de transe et à dégager sa spécificité vis-à-vis d’autres expériences de transport.

Soutenue en

Date de 1ère inscription

1 octobre 2015

Directeur·rice

MILLET/MASSIN (P4)

Université d’origine

Fichiers à télécharger

Mots Clefs

-