Skip to content

Raymonde Carasco, cinéaste-poète et ethnographe, réalisa seize films sur le peuple Indien Tarahumara, natif du nord du Mexique, se rendant sur leur terre de 1976 à 2001. Autant d’objets filmiques hybrides, puisant dans la source intertextuelle du journal d’Antonin Artaud, Les Tarahumaras. Il s’agit là d’un cas original de récriture par le film d’un texte poétique initial, d’un voir initial, en temps et lieu de son expérience. Pour nous aussi, l’occasion de proposer un chemin de lecture, sur les traces d’écriture du poète Artaud. Partant d’un programme intertextuel inscrit dans son temps, que la cinéaste-universitaire Raymonde Carasco ouvrira à une pratique signifiante neuve : la ciné-textualité, nous verrons comment son œuvre filmique et théorique poursuivra vers un voir filmique peu à peu émancipé du langage verbal : la parole du voir.

Année

2018

Type d’ouvrage

Articles dans des revues avec comité de lecture

Co-Auteurs (hors LESA)

-

Type de Publication

Article dans une revue

Revue, Collection

Revue Internationale de littérature

Titre de la revue / de l’ouvrage

Frankofoni n°33

Directeur de l’ouvrage (hors LESA)

-

N° ISBN

ISSN 1016-4537

Mots clefs

Éditeur

-